Scintillement

Scintillement

Aujourd’hui tout scintille
La haie de joncs dorés
Bercée par le courant
Illumine la rive

Aujourd’hui tout scintille
La lumière se reflète
Dans chaque particule
Que le soleil caresse

Aujourd’hui tout scintille
Une étoile est tombée
Dans chaque vaguelette
L’horizon étincelle

Aujourd’hui tout scintille
Chaque respiration
Devient inspiration
Et pensée éclairée

Emmanuelle de Dardel

D’autres poésies naturelles sur ce blog.

Peinture : Ferdinand Hodler (Suisse, 1853 – 1918), Sonnenuntergang am Genfersee von Caux aus, 1917

Autour du Simplon : poésie à plusieurs mains

Autour du Simplon : poésie à plusieurs mains

Le col et l’hospice du Simplon

L’hospice du Simplon est une maison d’accueil située sur le Col du Simplon, à 2’000 m d’altitude, un col ouvert toute l’année aux véhicules. L’hospice est tenu par des chanoines du Grand-Saint-Bernard et on m’en a chaleureusement vanté les mérites (beauté du site, qualité de l’accueil communautaire et visiteurs éclectiques).

Poésie à plusieurs mains

Une poésie à plusieurs mains est écrite par plusieurs personnes, dans le but de partager l’écriture : chaque personne écrit les vers de son choix, tout en respectant l’esprit des vers écrits par les autres auteurs.

Pourquoi ?

Par exemple, pour favoriser le partage d’idées, développer l’envie d’écrire et décrire un instant cher à ses yeux. Grâce à cette poésie, on peut créer une mémoire collective écrite.

Qui peut participer ?

Tout le monde peut prendre part à cette poésie, pour faire part de son ressenti, de ses impressions, de ses émotions au Simplon.

Le poème est ouvert à tous et est disponible sans limite de temps.

Comment ?

Voici les contraintes choisies :

  • des vers de 12 syllabes, des alexandrins
  • 1 vers par commentaire (c’est plus facile à lire et reproduire)
  • thème : le Simplon
  • limite de 100 vers

Autres poésies à plusieurs mains sur ce blog de poésie participative.

Photo by Raphael Schaller on Unsplash

Aquarelle crépusculaire

Aquarelle crépusculaire

Le soleil tombe 
Une teinte saumonée 
Des fils, des traits, des nappes de peinture
Crème, gris rose et rose orange 
sur fond bleu tendre. 

Une aquarelle si légère 
Peinte à la tombée du jour 
Par un artiste passionné 
Par les nuances 
Du crépuscule. 

Imperceptiblement,
L’orange et le saumon 
Changent en un instant
Impression rose tendre fugace 
Coloris devenu mauve. 

Une harmonie de couleurs
La réalité rejoint l’imagination 
Enchanteresse. 
Ravissement des sens et 
Fascination. 

La nuit peut tomber,
Sublimation des couleurs 
Jusqu’à l’heure des rêves. 
Grâce aux mines célestes 
D’un graveur de nuances. 

Emmanuelle de Dardel

Image : pxhere.com

Rayon intrépide

Rayon intrépide

En quelques rayons,
Qui pénètrent par la fenêtre,
Ils réchauffent mon coeur.

La brume s’efface,
Laissant toute la place,
Au clair-soleil.

Un rayon intrépide,
Parvient en un instant,
A l’essence des choses.

Tout devient riant,
Des maisons en pierre,
Au ciel bleu azur.

La pesanteur s’éloigne,
Les rires reprennent,
Le printemps arrive.

Emmanuelle de Dardel

Soleil d’hiver

Soleil d’hiver

A peine présent, il se couche vite,
Pourtant c’est bien de ce moment ultime,
Que vient l’inspiration la plus exquise,
Lorsqu’il colore tout notre Univers
D’une légère teinte mordorée.

C’est alors que tout s’arrête à l’instant,
Portant une carnation chatoyante,
La ville se farde d’une lumière
Aussi belle, que pure et délicate,
Propre à enchanter nos sens en éveil.

Comme une enveloppe tendre et suave,
Ce scintillement transporte les âmes
Qui saisissent chaque couleur céleste
Et les peignent avec délicatesse
Dans le tableau subtil de l’infini.



© Emmanuelle de Dardel