A propos de l’humour, Kundera

A propos de l’humour, Kundera

« L’humour : l’éclair divin qui découvre le monde dans son ambiguïté morale et l’homme dans sa profonde incompétence à juger les autres; l’humour : l’ivresse de la relativité des choses humaines; le plaisir étrange issu de la certitude qu’il n’y a pas de certitude.
Mais l’humour, pour rappeler Octavio Paz, est « la plus grande invention de l’esprit moderne ». Il n’est pas là depuis toujours, il n’est pas là pour toujours non plus. »

Milan Kundera, Les testaments trahis, fin du chapitre 1

D’autres citations sur ce blog.

Image : Milan Kundera sur Wikimédia Commons

Kundera, romancier de la liberté de l’individu, Radio Praha (V. Richter, 2019)

Instantané d’hiver

Instantané d’hiver

La neige tombe,
calme et tranquille.
Les flocons roulent
Les uns après les autres
Et se suivent de plus en plus vite.
La rue respire un silence assourdissant
et retient son souffle lourd.

Chaque flocon s’anime
Et vient recouvrir les autres,
En produisant un son d’un autre monde,
qui gomme tous les autres.
Il est tôt,
Tous dorment encore,
Inconscients de cette musique d’ange.

Emmanuelle de Dardel

L’alchimiste, Paulo Coelho

L’alchimiste, Paulo Coelho


Le chamelier ne répondit rien ; il comprenait ce que lui disait son interlocuteur. Il savait que n’importe quelle chose, à la surface de la terre, peut conter l’histoire de toutes les choses. En ouvrant un livre à une page quelconque, en examinant les mains d’une personne, ou le vol des oiseaux, ou encore des cartes à jouer, ou quoi que ce soit d’autre, chacun de nous peut découvrir un lien avec ce qu’il est en train de vivre. A la vérité, les choses ne révélaient rien par elles-mêmes ; c’étaient les gens qui, en observant les choses, découvraient la façon de pénétrer l’Âme du Monde.

Paulo Coehlo, L’alchimiste, Paris, J’ai lu, 2010, p. 128

J’infuse lentement – écriture contrainte

J’infuse lentement – écriture contrainte

Un poème publié chez les oulimots.

Ecriture contrainte avec 10 mots : résolutions, bois, sucré, parallèle, cerisier, suave, délice, indigo, infuser

J’infuse lentement

J’infuse lentement pour devenir délice pur
Le cerisier m’offre ses fleurs suaves
Le bois d’à côté perd ses notes avides
Et ses camaïeux printaniers prennent une teinte indigo.

Lorsque le soir tombe au coeur de mon monde parallèle
Quel délice d’admirer ainsi la vie secrète des végétaux
Ils ont cet aspect grandi des rêves primordiaux de l’enfance
Là où les résolutions prennent vie, pour le meilleur et pour le pire.

© Emmanuelle de Dardel

10 mots pour votre poésie : thème de janvier

10 mots pour votre poésie : thème de janvier

Qu’est-ce ?

Il s’agit d’écrire une poésie avec 10 mots choisis et de la publier dans les commentaires. La participation est ouverte sans limite de temps. Retrouvez toutes les explications dans l’article de poésie participative du mois de février

10 mots personnels

En janvier, j’ai pris le parti de choisir 10 mots-clés de ma liste d’étiquettes ! Ce sont des mots qui me parlent, avec lesquels j’ai envie d’écrire. Ils n’ont donc pas forcément de lien entre eux. J’espère que cela vous inspirera !

Comment participer ?

Pour participer, vous écrivez votre poésie dans un commentaire, quand vous le souhaitez, même l’année prochaine :-).

Les 10 mots choisis

chat, différent, flamboyant, hiver, horizon, main, monde, pensée, silence, temps

Poésie participative

Vous avez envie d’y prendre part, mais souhaitez un autre thème ? Retrouvez tous les articles de poésie participative sur ce blog.

***

Un hiver flamboyant

Un hiver différent
Un hiver flamboyant
L’horizon est en feu
En un beau camaieu.

Loin de lui, l’homme s’enfuit
Sans méfiance et sans bruit
Se croyant solitaire
Car il est visionnaire;

Sa main pèse en silence
Avec force et violence
Sur la pensée du monde
Eclectique et féconde.

Pendant ce temps elle vit
Comme un chat alangui
Au coeur de la forêt
Hors de tout intérêt.

© Emmanuelle de Dardel

– 

Image : http://pxhere.com

D’autres articles avec 10 mots choisis pour écrire votre poésie sur ce blog.