+41 78 223 12 38 emma@plumebis.com
Nuit

Nuit

Enfin la nuit est là
Le silence enveloppe les sens
Et laisse respirer

Les sens en éveil
La curiosité des pensées
Le corps sans repos

Au milieu de la nuit
Il est question d’infini
De philosophie

Les sens agités
Puissance des sensations
Liberté de pensée

Emmanuelle de Dardel

– 

Image : pxhere.com

D’autres haikus libres sur ce blog.

Sensation

Sensation

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Rêveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, – heureux comme avec une femme.

Mars 1870.

Arthur Rimbaud

Rimbaud, Poésies, Paris, Flammarion, 1989. (Cahier de Douai, p. 65)

Soleil d’hiver

Soleil d’hiver

A peine présent, il se couche vite,
Pourtant c’est bien de ce moment ultime,
Que vient l’inspiration la plus exquise,
Lorsqu’il colore tout notre Univers
D’une légère teinte mordorée.

C’est alors que tout s’arrête à l’instant,
Portant une carnation chatoyante,
La ville se farde d’une lumière
Aussi belle, que pure et délicate,
Propre à enchanter nos sens en éveil.

Comme une enveloppe tendre et suave,
Ce scintillement transporte les âmes
Qui saisissent chaque couleur céleste
Et les peignent avec délicatesse
Dans le tableau subtil de l’infini.



© Emmanuelle de Dardel

Pin It on Pinterest