La lumière : poésie à plusieurs mains {participatif}

La lumière : poésie à plusieurs mains {participatif}

Ecriture à plusieurs mains

Une écriture de poésie à plusieurs mains, ça vous tente ? La lumière, c’est le thème principal. Deux vers sont donnés pour commencer et nous poursuivons l’écriture, vers après vers, dans les commentaires. Commençons par 18 vers.

Qu’est-ce que c’est ?

Ecrire à plusieurs mains, c’est partager l’écriture d’une poésie ensemble. Cela peut nous apporter d’autres idées, d’autres manières de voir, d’autres tournures. Et surtout, c’est interactif et ça donne envie de participer à l’écriture. Lancez-vous !

Contraintes

Pour que le poème soit homogène, voici trois contraintes :

  • écrire un vers entier par commentaire
  • sur le thème de la lumière (pure)
  • en octosyllabes (avec huit syllabes par vers)

Ecriture avec 10 mots choisis

Si vous avez envie d’écrire un poème en entier, avec 10 mots choisis, rendez-vous sur l’article du thème de janvier.

Les articles participatifs

Vous avez envie d’y prendre part, mais souhaitez un autre thème ? Retrouvez tous les articles de poésie participative sur ce blog.

***

La lumière

Elle pénètre au coeur des choses
Pour en révéler la finesse
Elle révèle les choses au coeur
Pour en réveiller les esprits
Au coeur poussière et de vie

Elle illumine les secrets
La tristesse s’évanouit
La lumière éclaire la vie
Et chaque instant devient plus beau
Quand la lumière se pose
De multiples éclats jaillissent 

La lumière est joie de vie
Quand je la vois dans tes yeux
Je ne peux qu’être heureux.
Mon âme s’éclaire dans tes yeux
Je vois ton coeur de lumière 

Un photon est passé par là
Pour innerver l’aube à la rose,
Et n’y trouvant pas l’entrelacs,
S’en est allé vers autre cause.

Signé : Bastien Godard, écrivainamateurblog, Emmanuelle, Les faits Plumes, Le Horla

La page blanche

La page blanche

A mon enseignante au collège


L’angoisse noire de la page blanche,
Le pire cauchemar de l’écrivain

Généreuse quand on est volontaire,
Elle s’efface à peine a-t-on lâché.

On a tous expérimenté un jour,
L’écriture sur le conseil d’un autre.

Il suffirait d’ailleurs, selon cet autre,
D’écrire sur la feuille devant soi.



Forcer la plume n’a que peu de sens,
Puisqu’en retour le trait s’éteint en douce.

C’est alors que la chance me sourit
Et vient à nous grâce aux yeux rieurs verts

De la plus inoubliable enseignante
A la fois si réservée et ouverte

Par son seul regard, elle a su transmettre
Des éléments qui me marquent à jamais.

© Emmanuelle de Dardel

Ecrire

Ecrire

Lorsque j’écris une poésie, cela m’aide à voir clair en moi,
Mes pensées deviennent limpides, sereines et lumineuses,
Je comprends les raisons des actions de chacun.

A la fois essai, journal intime et image sonore,
Chaque poème contribue à concentrer mes réflexions comme un prisme,
Et à cerner les mots justes qui participent à la cristallisation des idées,

En une étoile inspirée.

 

© Emmanuelle de Dardel

Image : pxhere.com

D’autres poésies intimes.