A force de t’attendre
J’ai oublié mon coeur
Ravalé ma fierté
Et remisé mes rêves

Les impressions obscures
Entravent ma démarche
Enferment mes pensées
Etranglent mes desseins

Des émotions faussées
Jaillissent et éclatent
En un grand cataclysme
Qui bientôt te submerge.


Emmanuelle de Dardel

D’autres poésies intimes sur ce blog

Peinture : John William Godward (English, 1861 – 1922), The Signal, 1899, J. Paul Getty Museum


Shares
Share This