« Voila, lui dit-il, les clefs des deux grands garde-meubles, voilà celles de la vaisselle d’or et d’argent qui ne sert pas tous les jours, voilà celles de mes coffres-forts, où est mon or et mon argent, celles des cassettes où sont mes pierreries, et voilà le passe-partout de tous les appartements. Pour cette petite clef-ci, c’est la clef du cabinet au bout de la grande galerie de l’appartement bas : ouvrez tout, allez partout, mais pour ce petit cabinet, je vous défends d’y entrer, et je vous le défends de telle sorte, que s’il vous arrive de l’ouvrir, il n’y a rien que vous ne deviez attendre de ma colère. » 

Charles Perrault, Contes, Le Livre de Poche, 1990

Illustration : Gustave Doré, Barbe bleue de Charles Perrault

D’autres citations sur ce blog.

 

De la poésie, Nicolas Bouvier

De la poésie, Nicolas Bouvier

Un bûcheron du Nord canadien qui rimaillait à la morte saison avait un jour dit à mon ami Jacques Meunier « la poésie, c’est quand un mot en rencontre un autre pour la première fois »…

lire plus
La chaleur – Albert Camus

La chaleur – Albert Camus

Dans tous les cas, et si dur que fût l’été d’Algérie, alors que les bateaux surchargés emmenaient fonctionnaires et gens aisés se refaire dans le bon « air de France »…

lire plus
Shares
Share This