Variations sur le vent

Variations sur le vent

Dessin dans le champ
Une spirale inattendue
Les blés sont couchés 

Etendue irisée
La lumière se diffuse
Par mille vaguelettes 

Bras et jambes pliés
Le tronc comme terrassé
L’arbre déclare forfait

Un chant étonnant
C’est le vent qui s’engouffre
Entre les maisons

Au coeur de mon être
Les bourrasques fouettent l’âme
Subsiste l’essentiel

Emmanuelle de Dardel

D’autres haikus libres.

Peinture : Romantic Landscape, Constantin Bogaïevski, 1908 (domaine public)

Sensation infinité

Sensation infinité

Bonheur du printemps
Infinité de couleurs
Au coeur d’une fleur

Vert perpétuel
Feuille d’arbre s’entrouvre
Herbe tendre répond

Les arbres fleurissent
Parfums doux et délicats
Apportés par le vent

Arbre parfumé
Effluence délicate
Sens exaltés

Forsythia jaune
Petites fleurs subites
Soupir du printemps

Mille pétales au vent
Zéphyr dispose les couleurs
Sur sa toile légère

Gouttes aériennes
S’y dissimule la palette
de l’arc-en-ciel

Graines en terre
Cotylédons mystérieux
Regain de vie

Pluie de poésie
Des pétales en liberté
Recouvrent ton coeur

Emmanuelle de Dardel

D’autres haïkus libres sur ce blog.

Peinture : Francis Gruber, Paysage de printemps, 1948

Au coeur de la nuit

Au coeur de la nuit

Au coeur de la nuit
Le repos me vient
De la solitude

La nuit est mon sang
Mon ressourcement
Mon apaisement

La nuit et ses lumières
Procurent d’ineffables joies
Aux esthètes rois

Chaque nuit diffère
De par ses lueurs
Et ses odeurs tendres

Les bruits de la nuit
Parviennent étouffés
Aux oreilles endormies

Les vertus de la nuit
Une rencontre avec soi
Au sein du silence

Au cours de la nuit
Dans ses grands bras lourds
Abandon de soi

Emmanuelle de Dardel

 

Image : Vincent Van Gogh, Starry Night Over The Rhone

D’autres haïkus libres.

Haïku participatif

Haïku participatif

Qu’est-ce qu’un haïku ?

Un haïku est un poème japonais, qui célèbre l’instant présent ou l’évanescence d’un aspect de la vie.

Le haïku a souvent un nombre défini de syllabes sur 3 vers : 5 / 7 / 5.

Un exemple ?

Sur le site short édition, de nombreux haïkus sont publiés : https://short-edition.com/fr/categorie/poetik/haiku-et-tanka

Thème

Je vous propose le thème du froid, pour écrire vos haïkus.

Comment participer ?

Ecrivez vos haïku dans les commentaires ci-dessous. Il n’y a aucune autre contrainte que le thème du froid et la forme du haïku (5 / 7 / 5). A vous !

Les articles participatifs

Vous trouverez sur le blog d’autres articles de poésie participative ouverts à tous.

Nuit

Nuit

Enfin la nuit est là
Le silence enveloppe les sens
Et laisse respirer

Les sens en éveil
La curiosité des pensées
Le corps sans repos

Au milieu de la nuit
Il est question d’infini
De philosophie

Les sens agités
Puissance des sensations
Liberté de pensée

Emmanuelle de Dardel

– 

Image : pxhere.com

D’autres haikus libres sur ce blog.

Rêver et…

Rêver et…

I
Le jour est levé,
Tous les projets sont rêvés,
Ne reste qu’à agir.

II
Rêver c’est dormir,
Mais c’est aussi programmer
Des pensées en actions.

III
Avec le rêve,
Les idées riches de sens,
Sont réalisables.

IV
N’arrêter
Ni de rêver, ni de dormir,
Ni d’agir. Pied de nez.