10 mots pour écrire – mois d’avril

10 mots pour écrire – mois d’avril

Pour développer l’écriture, je propose aussi des articles de blog avec une contrainte de 10 mots pour écrire. Ce sont des exercices, certes. Pourtant le résultat produit me laisse souvent admirative !

10 mots choisis

Chaque mois, je choisis 10 mots pour écrire selon une méthode toujours différente. Ce mois, j’ai décidé de prendre tous les mots qui commencent par un o, dans ma liste d’étiquettes (les sous-catégories dans mon blog). Ces 10 mots pour écrire sont à inclure dans votre poésie.

Thème

Ces 10 mots pour écrire au mois d’avril n’ont pas de thème défini. Cela devrait rendre l’écriture encore différente.

Comment participer ?

Vous rédigez votre poésie sur un papier ou sur un logiciel de traitement de texte, en mettant une étoile * après chaque mot donné. Lorsque vous êtes satisfait de votre poème, copiez-le dans les commentaires ci-dessous. La participation à ce jeu d’écriture est ouverte à tous, en tout temps.

La forme de votre poésie est libre.

Choix des mots

Pour ces 10 mots pour écrire au mois d’avril, j’ai choisi des mots en o de ma liste d’étiquettes sur le blog. Ce sont des mots très intéressants qui forment un ensemble hétérogène. Sûrement de quoi créer au moins un magnifique poème. Ou plusieurs, comme Sylvain Pierre, le mois passé.

obscurité, octroi, odeur, oiseau, oppressé, or, orange, orchestre, oreille, oublié

Contrainte libératrice

Ces mots choisis peuvent vous aider à produire une poésie en accord avec vous-même : grâce à la contrainte de 10 mots, il semble que l’on se laisse plus facilement mener à écrire à propos de nos valeurs fondatrices !

Offrir un grand pan de soi dans l’écriture aide à se découvrir et permet à l’autre d’en faire de même. Sans oublier qu’en poésie (comme dans les arts en général), il faut souvent tout donner de soi pour créer une belle oeuvre.

Articles précédents avec 10 mots

Lisez les articles précédents de poésie avec 10 mots, qui font partie de la poésie participative sur ce blog.

Si vous préférez écrire des poèmes flash, rendez-vous sur les pages des haïkus participatifs, le dernier porte sur les nuages.

Et vous pouvez aussi vous essayer aux poèmes à plusieurs mains. Le dernier traite du Simplon.

Peinture : Edvard Munch, Starry Night, 1893, The J. Paul Getty Museum

Haïkus participatifs sur les nuages

Haïkus participatifs sur les nuages

Les nuages vous inspirent aussi ? Ecrivez vos haïkus participatifs en commentaires et partagez vos impressions sur des nuages imaginaires ou réels.

Un haïku ?

C’est un petit poème de 3 lignes et 17 syllabes (5 / 7 / 5 syllabes). On l’emploie pour célébrer un moment poétique.

Pour en savoir plus sur le haïku, vous pouvez consulter l’article de l’association francophone de haïku. Vous y trouverez aussi des exemples.

Si vous souhaitez participer à un concours d’écriture de haïkus, rendez-vous sur la page actualités du même site ou voir l’image ci-dessous.

Thème : les nuages

Les nuages me captivent depuis toujours, je peux passer des heures à regarder filer les nuages de tempête ou admirer les nuages légers dans un ciel bleu. En est-il de même pour vous ? Que diriez-vous d’écrire vous aussi sur les nuages et de partager vos instants poétiques ?

Comment participer ?

Ecrivez votre.vos haïku.s dans les commentaires ci-dessous. Mis à part les contraintes du haïku : 3 vers de 5 / 7 / 5 syllabe, il n’y en a aucune autre.

Les haïkus participatifs

Sur ce blog, vous trouverez plusieurs catégories de poésie participative : haïku, poème à plusieurs mains et 10 mots pour écrire votre poésie

Concours de haïkus

Retrouvez ces informations sur la page actualités de l’association francophone de haiku.

Peinture : Simon Alexandre Clément Denis (Flemish, 1755 – 1812), Study of Clouds with a Sunset near Rome, The J. Paul Getty Museum

Haïku participatif : instantané poétique

Haïku participatif : instantané poétique

Vous avez envie d’écrire ? Partagez l’écriture de haïkus avec d’autres sur un thème choisi sur cet article !

C’est quoi un haïku ?

C’est un type de poème qui se prête particulièrement bien pour célébrer un moment qui nous parait riche de sens. Ce poème est très court et s’écrit la plupart du temps en 3 vers avec 5 / 7 / 5 syllabes.

Pour en savoir plus sur le haïku, je vous invite à consulter l’article à ce propos sur l’encyclopédie Larousse. Et lisez aussi quelques haïkus sur une page de haikunet.org.

Thème choisi : instantané poétique

Ma poésie favorite est celle qui met en avant la valeur d’un instant au cours d’une journée : la poésie du quotidien qui nous apparait parfois de manière saugrenue, étrange ou surprenante. Prenons ce thème et écrivons sur un moment d’une journée qui nous a ému.

Comment participer ?

Ecrivez simplement votre.vos haïku.s ci-dessous. Seules les contraintes de la forme du haïku (5/7/5) et du thème sont imposés. Il n’y a aucune limite de date et vous pouvez écrire vos haïkus dans la lecture du moment ou revenir plus tard, dans quelques jours, mois…

Les haïku participatifs

Sur ce blog, vous trouverez plusieurs catégories de poésie participative : haïku, poème à plusieurs mains et 10 mots pour écrire votre poésie

Peinture : Hiroshi Yoshida (1876-1950), Fujiyama from Kawaguchi Lake, 1926
Hiroshi Yoshida sur Hanga Gallery
Hiroshi Yoshida sur Google Arts and Culture

Amour : 10 mots pour votre poésie

Amour : 10 mots pour votre poésie

Sur ce blog, à côté des poésies d’auteur et des poésies personnelles, nous écrivons aussi des poésies participatives, avec une contrainte de 10 mots.

10 mots donnés

Au début de chaque mois, vous trouverez un article avec un choix de 10 mots à inclure dans votre poésie, en prose ou en vers. La forme de votre poésie est libre.

Thème

Le thème des mots choisis renvoie à l’amour platonique. Libre à vous de créer une poésie sur l’amour passionné, volage ou…

Comment participer ?

Ecrivez simplement votre poésie dans un commentaire, en mettant une étoile après chaque mot donné. Il n’y a pas de limite de participation, vous pouvez rédiger votre poésie aujourd’hui ou dans 6 mois.

Choix des mots

Pour le mois de mars, je me suis inspirée des plus beaux mots de la langue française, selon des utilisateurs twitter de Post Scriptum (recueil de citations, proverbes, maximes et punchlines).

lumière, amour, harmonie, réminiscence, plénitude, ineffable, quintessence, rêve, inassouvi, diaphane

Challenge

Ecrire avec des mots choisis permet souvent une plus grande liberté dans la rédaction. C’est un plaisir pour celui qui lit et celui qui écrit car cette contrainte ouvre l’écriture vers des formes inusitées qui nous transportent. Cela peut être à la fois un jeu et une manière de se découvrir.

Articles précédents avec 10 mots

Lisez les articles précédents de poésie avec 10 mots.

Peinture : Le Tintoret, Pallas Athena drives away Mars, 1576
Google Arts and Culture
Biller Antik

Autour du Simplon : poésie à plusieurs mains

Autour du Simplon : poésie à plusieurs mains

Le col et l’hospice du Simplon

L’hospice du Simplon est une maison d’accueil située sur le Col du Simplon, à 2’000 m d’altitude, un col ouvert toute l’année aux véhicules. L’hospice est tenu par des chanoines du Grand-Saint-Bernard et on m’en a chaleureusement vanté les mérites (beauté du site, qualité de l’accueil communautaire et visiteurs éclectiques).

Poésie à plusieurs mains

Une poésie à plusieurs mains est écrite par plusieurs personnes, dans le but de partager l’écriture : chaque personne écrit les vers de son choix, tout en respectant l’esprit des vers écrits par les autres auteurs.

Pourquoi ?

Par exemple, pour favoriser le partage d’idées, développer l’envie d’écrire et décrire un instant cher à ses yeux. Grâce à cette poésie, on peut créer une mémoire collective écrite.

Qui peut participer ?

Tout le monde peut prendre part à cette poésie, pour faire part de son ressenti, de ses impressions, de ses émotions au Simplon.

Le poème est ouvert à tous et est disponible sans limite de temps.

Comment ?

Voici les contraintes choisies :

  • des vers de 12 syllabes, des alexandrins
  • 1 vers par commentaire (c’est plus facile à lire et reproduire)
  • thème : le Simplon
  • limite de 100 vers

Autres poésies à plusieurs mains sur ce blog de poésie participative.

Photo by Raphael Schaller on Unsplash

Le printemps : poésie à plusieurs mains

Le printemps : poésie à plusieurs mains

Qu’est-ce ?

Une poésie à plusieurs mains est écrite par plusieurs personnes : vous, les lecteurs-écrivains de ce blog.

A quoi ça sert ?

Il peut y avoir de très nombreuses raisons pour l’écriture à plusieurs mains. Je citerai quelques idées des plus évidentes pour moi :

  • partager le plaisir d’écrire
  • trouver d’autres formulations, d’autres idées
  • développer l’écriture collective
  • renforcer l’envie d’écrire
  • lutter contre l’individualisme

Qui peut participer ?

Tout le monde, sans exception ! Il s’agit d’écrire vers par vers.

Comment ?

Les contraintes de la poésie sur le printemps sont les suivantes :

  • des vers en décasyllabes (des vers de 10 syllabes)
  • 1 vers par commentaire
  • thème : le printemps
  • limite de 50 vers (donc 50 lignes)
  • écriture en lien avec l’image choisie https://pxhere.com/fr/photo/1104750
  • le premier commentaire sera le premier vers

Poésie participative

Pour consulter tous les articles de poésie participative sur ce blog, cliquez ici.

Récapitulatif au 31 mars

Le printemps

Non, je ne rougis pas, je reverdis !
Pour reprendre vie, je déploie mes feuilles
Tels ces petits pois qui déploient leurs ailes ;
Beau moment pour flâner tête en l’air

Mes pieds à peine ancrés sur cette terre
Je m’embellis en cette ère nouvelle
Qui voit le soleil me donner son nom
Et je commence ma mue printanière

Signé : [Le Horla de Minuit vains tweets], Sylvain Pierre, Emmanuelle