La forêt, poésie à plusieurs mains

La forêt, poésie à plusieurs mains

Pour partager l’écriture, nous écrivons une poésie sur un thème précis, ensemble sur ce blog. Ce mois, mon choix s’est porté sur la forêt, de nuit.

Qu’est-ce que c’est ?

Une poésie à plusieurs mains est rédigée par plusieurs personnes. 

Qui peut participer ?

Chacun.e peut prendre part à cet exercice d’écriture de poésie.

Comment ?

Les deux seules contraintes à respecter sont :
  • écrire un vers par commentaire,
  • sur le thème de la forêt de nuit.

Pourquoi ?

Les raisons sont nombreuses et peuvent être différentes selon les personnes. Voici mes buts : 

  • partager l’écriture à plusieurs 
  • échanger ses idées par l’intermédiaire de l’écrit 
  • prendre part à une construction littéraire collective

Peinture

Mikalojus Konstantinas Ciurlionis, Forest, 1906 (domaine public)

D’autres poésies participatives 

Pour lire les autres articles de poésie participative sur ce blog, cliquez ici.

Vous avez envie d’écrire une poésie complète à partir de 10 mots ? Voici l’article du mois, avec dix synonymes

D’autres poésies à plusieurs mains 

Haïkus participatifs sur la pluie

Haïkus participatifs sur la pluie

Vous aimez écrire et vous aimez la pluie ? Alors venez rédiger vos haïkus en commentaires.

Qu’est-ce qu’un haïku ?

C’est un poème japonais ultra court, en 3 vers et 5 / 7 / 5 syllabes. Il nous permet de mettre en valeur un instant qui nous est cher.

Thème de la pluie

D’un léger goutte à goutte ou avec la violence d’une tempête, la pluie prend une infinité d’aspects. Elle est aussi employée dans nombre d’expressions imagées, de l’ennui à l’averse météorique. Une richesse à transcrire en haïkus.

Comment participer ?

Les participations sont libres, sans limite dans le temps et ouvertes à tou.tes.

Peinture

Edvard Munch, Rain, 1902 / domaine public

Les haïkus participatifs

Il y a plusieurs articles de haïkus participatifs sur différents thèmes sur ce blog.
Haikus collaboratifs sur le climat

Haikus collaboratifs sur le climat

Grève du climat et journée de la terre 2019 : écrivez vos haïkus collaboratifs et twittez-les. #haikuclimat #climatestrike

Haïkus participatifs sur le vent

Quand le vent souffle, vous laissez libre court à votre imagination et vous avez envie de partager l’écriture sur les différents zéphyrs, vents du nord, foehn et joran ? Ecrivez vos haïkus participatifs sur le vent dans les commentaires.

Dix synonymes pour un poème

Dix synonymes pour un poème

Chaque début de mois, je propose un article de blog avec dix mots pour composer un poème. Un exercice amusant, car c’est dans la contrainte qu’on trouve la liberté.

Dix mots de mai

Les dix mots sont sélectionnés selon l’inspiration du moment et selon une idée toujours différente. Pour le mois de mai, j’ai choisi dix synonymes pour un poème. Ces dix mots sont à inclure dans votre poésie.

Thème

Les dix mots pour composer un poème au mois de mai sont tous des synonymes du mot sujet. Ils présentent des nuances importantes et cela augure de beaux poèmes.

Comment participer ?

Laissez-vous inspirer par ces dix synonymes de sujet pour un poème, puis rédigez sur un papier ou sur votre ordinateur. Mettez une étoile après chaque mot choisi*. Une fois que votre poème est terminé, copiez-le dans les commentaires ci-dessous. Ce jeu d’écriture est ouvert à tous, sans limite de temps.

Prose, poésie, les formes de l’écriture sont libres.

Choix des mots

Ce mois de mai, nous serons cérébraux avec dix synonymes de sujet pour un poème. Les nuances importantes entre chaque mot permettent, sans doute (je m’y essaie en même temps que vous, sans préparation) d’écrire un poème riche de sens.

sujet, fait, lieu, motif, question, prétexte, idée, homme, point, raison

Contrainte libératrice

Ces dix synonymes de sujet pour un poème donnés aident à aller au-delà de nos réticences d’écriture pour rédiger un poème en accord avec nos valeurs. Une contrainte qui libère, en somme.

L’exercice est à la fois exigeant et libérateur.

Articles précédents

Prenez connaissances des poèmes précédents composés avec les 10 mots du mois : poésie avec 10 mots. Celui du mois passé était composé de 10 mots débutant par o.

Vous avez envie d’écrire des poèmes plus courts ? Allez sur les pages des haïkus participatifs, le dernier étant sur le climat.

Peinture : Félix Valloton (1865-1925), The rest of the models, 1905, wikiart.org (domaine public)

Haikus collaboratifs sur le climat

Haikus collaboratifs sur le climat

Aujourd’hui, c’est la journée de la terre 2019. L’occasion pour créer des haïkus collaboratifs sur le climat, sur twitter avec les hashtags #haikuclimat et #climatestrike.

Le haïku

Rien de mieux pour attirer l’attention sur le climat qu’un haïku, ce poème très court de 3 lignes et 17 syllabes (5/7/5) qui révèle des impressions fugaces.

Thème

La semaine passée, nous avons écrit nos haïkus participatifs sur le vent. Continuons sur la lancée et rédigeons sur le climat.

Comment

Partagez vos haïkus collaboratifs dans les commentaires ci-dessous en 3 lignes et 17 syllabes (5/7/5). Et twittez-les avec les hashtags.

La poésie participative

Envie de continuer encore la découverte de poésies participatives ? Visitez les catégories d’articles : haïku, poème à plusieurs mains et 10 mots pour écrire votre poésie

Concours « un haïku pour le climat »

Peinture : David Davies, A hot day, 1888, sur wikiart.org

Haïkus participatifs sur le vent

Haïkus participatifs sur le vent

Quand le vent souffle, vous laissez libre court à votre imagination et vous avez envie de partager l’écriture sur les différents zéphyrs, vents du nord, foehn et joran ? Ecrivez vos haïkus participatifs sur le vent dans les commentaires.

Le haïku

D’origine japonaise, c’est une poésie ultra-courte de 3 lignes et 17 syllabes qui met en avant l’évanescence des choses qui nous entourent.

Pour découvrir le haïku en détail, rendez-vous sur temps libres.

Thème du vent

Comme les nuages, le vent est un des mystères de la nature, dont je ne me lasse pas. Si cela est aussi votre cas, prenez part à ces haïkus participatifs sur le vent pour décrire votre vision.

Comment participer ?

Ecrivez votre.vos haïku.s dans les commentaires ci-dessous en 3 lignes et 17 syllabes (5/7/5).

La poésie participative

Sur ce blog, vous trouverez plusieurs catégories de poésie participative : haïku, poème à plusieurs mains et 10 mots pour écrire votre poésie

Peinture : Jacob van Ruisdael (Dutch, 1628/1629 – 1682), Landscape with a Wheatfield, The J. Paul Getty Museum

Poésie à plusieurs mains : le voyage

Poésie à plusieurs mains : le voyage

Qu’est-ce que c’est

Une poésie à plusieurs mains est poème écrit en commun par différentes personnes : vous les lecteurs-rédacteurs de ce blog.

Qui peut participer

Tout le monde, sans exception ! Il s’agit d’écrire un poème sur le thème du voyage, vers par vers.

Comment

Les contraintes de la poésie à plusieurs mains sur le voyage sont les suivantes : 

  • des vers en hexasyllabes (des vers de 6 syllabes)
  • ou des alexandrins (vers de 12 syllabes)
  • 1 vers par commentaire
  • thème : le voyage (réel ou imaginaire)
  • limite de 20 vers (donc 20 lignes)
  • le premier commentaire sera le premier vers

Pourquoi

Parmi de très nombreuses raisons possibles, je citerai celles qui me viennent à l’esprit aujourd’hui

  • partager sa vision du voyage et du monde
  • créer un poème à plusieurs
  • échanger par vers interposé
  • libérer sa parole grâce à la lecture-écriture

Poésies à plusieurs mains

Les thèmes précédents des poésies à plusieurs mains étaient la lumière et le printemps.

Ailleurs

Découvrez une autre idée de poésie participative : une boîte à poèmes à installer lors d’un évènement public.

Sur ce blog

Pour consulter tous les articles de poésie participative sur ce blog, cliquez ici.

Vous préférez écrire une poésie complète, lisez un des articles avec 10 mots choisis à inclure dans votre poème : sur le thème de l’amour, par exemple.

Ou vous souhaitez écrire des haïkus sur le thème des nuages.

Peinture : Jean-Baptiste-Camille Corot (1796 – 1875), Italian Landscape (Site d’Italie, Soleil Levant)