L’histoire s’apaise,
Mon corps se détend,
Je profite des journées,
Les nuits blanches sont derrière,
Et le goût du travail revient.

S’écouter est la clé.
S’écouter c’est ouvrir sans crainte la porte de son âme,
Se donner à soi comme on se donne à l’amour,
Sans réticences, sans réserves, sans peurs,
Le relâchement pointe dans la prise de conscience.

Le soulagement intense est palpable.

Emmanuelle de Dardel

Image : pxhere.com

D’autres poésies intimes.

Shares
Share This